Ludovic THOMAS-VEYRENC

-   Chef de Chœur   -

Musicien depuis plus de 30 ans, ce touche-à-tout pratique la Flûte à bec, le saxophone, la batterie, et bien évidemment le chant, sans oublier la direction musicale avec une spécialisation pour la musique vocale.

Riche d’une expérience professionnelle de plus de 18 ans, il a permis à des petites chorales de village de se développer et de connaître une réelle progression adaptée à leurs capacités, notamment sur le travail de la polyphonie, tout en leur offrant par exemple, l’opportunité de faire des concerts  avec orchestre, à la collégiale Saint-Barnard de Romans sur Isère ou encore L’Abbaye de Saint-Antoine (38).

D’abord choriste puis chef de pupitre, c’est en autodidacte et « sur le tas » qu’il a découvert sa vocation, appris son métier et qu’il a développé sa propre pédagogie. Ce qui ne l’a pourtant pas empêché de se former auprès de ceux qui pouvaient dignement lui apporter ce dont il avait réellement besoin pour s’épanouir professionnellement comme, Élisabeth Gauthier, ou encore Didier Chpak, pour la direction musicale.

C’est avec Odile Dovin-Morel, Professeur de Chant titulaire du Conservatoire de Romans-Valence Sud Rhône-Alpes, qu’il développera son talent vocal, en performant les aspects techniques et anatomiques de la voix, mais aussi son action bienfaisante sur le corps et le mental, tant pour soi-même que pour le public.

En 2008, il crée sa propre chorale, devenue aujourd’hui « Déliss’ Canto ». Un groupe vocal de prés de 80 personnes qui a découvert avec lui une autre façon de faire de la chorale, privilégiant bien-être et plaisir au profit de la qualité artistique.

Artiste passionné, il lui arrive de se produire scéniquement, notamment avec le Conservatoire de Romans sur Isère, où il a participé à diverses productions de comédies musicales, de ballets ou d’opéras, comme : « Trouble In Tahiti » (L. Bernstein), ou encore « Le Ballet Royal de Flore » (J.B. Lully), en tant que choriste ou rôles secondaires.

Mais aussi en tant que soliste, dans des rôles principaux, comme dans : « Company » (S. Soundheim), « Le téléphone » (G. Menotti), « La vie parisienne » (J. Offenbach), "L'ïle de Merlin ou le monde renversé" (C.W. Glück), et dans un opéra cubain (création inédite !) "Los Zapaticos de Rosa" (J. Marti & B. Corona), et tout récemment dans l'opérette "Mesdames de la Halle" (J. Offenbach) . Sans oublier, Le spectacle Lyrico-humoristique "La Diva, le Ténor et le Pianiste" qu'il crée en collaboration avec Carole Vialle et Jean-François Michel, mais aussi le Récital "La nature nous en chante" qu'il créera spécialement pour les 10 ans de Déliss' Canto. 

C’est ainsi, qu’avec une solide connaissance du milieu associatif, renforcé par sa formation musicale et vocale, il est devenu l’un des chefs de chœur les plus remarqués du secteur nord-Drôme. Qu’on l’apprécie ou non, il ne laisse personne indifférent, et c’est ainsi qu’il contribue au rayonnement déjà important de la Chorale Déliss’ Canto, doublé d’une réputation tout à fait honorable dans le milieu des chorales amateurs.

 

Aujourd’hui, c’est avec passion et détermination qu’il poursuit son parcours, encouragé par les différentes rencontres artistiques et humaines qu’il fait régulièrement, et motivé par des choristes et des élèves qui lui confèrent plaisir et satisfaction. Il prend plaisir à apporter son savoir et ses compétences aux chanteurs, solistes ou choristes, qui souhaitent découvrir ou développer leurs techniques vocales, par des cours de chants. Mais aussi en intervenant auprès des chorales désireuses de progresser ou de se performer vocalement, sous forme d’ateliers.